Jean Castex sur Twitch : L'intérêt des politiques pour les nouvelles plateformes

11 mars 2021 à 14h43

Jean Castex sur Twitch : L'intérêt des politiques pour les nouvelles plateformes

5ededfb91686b_samuel_etienne_qpuc.jpg (58 KB)

Samuel Étienne, journaliste depuis 25 ans, s'est récemment lancé sur Twitch. Célèbre plateforme de streaming, principalement connue pour le milieu du gaming, elle dispose néanmoins de nombreux streamers dans des catégories diverses et variées.

L'animateur de Questions pour un Champion avait déjà invité François Hollande sur sa chaîne Twitch, dans son propre appartement, le week-end dernier. L'ancien président de la République française a pu répondre aux questions de Samuel Étienne durant un live d'une durée de 2 heures et demi où 80 000 viewers en moyenne étaient présents dans le chat (espace de discussion en direct) pour poser leurs questions.

Les habitués de Twitch sont mitigés sur la présence de la politique sur la plateforme, cependant, Samuel Étienne annonce déjà son nouvel invité pour un live ce dimanche à 18h : Jean Castex, Premier ministre, sur sa chaîne https://www.twitch.tv/samueletienne.

Le présentateur de QPUC s'est forgé sa propre communauté sur Twitch en réalisant des émissions qu'il appelle "La matinée Étienne" durant lesquelles il présente différentes revues de presse telles que Libération, Le Figaro... Il sensibilise ainsi un public principalement jeune à divers sujets comme les fake news, l'écologie, la politique, les nouvelles technologies...

Néanmoins, les utilisateurs de Twitch ont peur de cette arrivée soudaine des politiques autour des réseaux sociaux et de leurs plateformes de divertissement préférées (Youtube, Twitch, TikTok...)

Bien que la plupart des médias actuels évoquent l'invitation prochaine de Marine Le Pen sur la chaîne de Samuel Étienne, ce dernier prône la neutralité du journaliste qui l'habite depuis 25 ans et sa capacité à diriger de manière objective l'entretien possible.

Ainsi, bien qu'il ne souhaite pas accueillir la représentante du RN chez lui, il a mentionné sur Twitter qu'il pourrait s'entretenir avec Marine Le Pen plus tard si elle le désire. Il ne serait pas en possibilité de refuser en tant que journaliste pour ne pas fermer la porte à un parti politique, quelqu'en soit son mouvement.

Reste à savoir les différents sujets abordés lors du prochain entretien avec le Premier ministre et les différentes questions des spectateurs.

Nous aurons peut-être plus de précisions concernant la crise sanitaire ou d'autres anecdotes plus personnelles comme lors du dernier entretien avec l'ancien président de la République.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article